Départ pour la Californie. Direction San Francisco.

J'ai cessé de rédiger un blog en 2007. Attendais-je un "bon moment"? Il s'est imposé à moi cet été. Je quitte Bruxelles dans quelques jours et deviens correspondant de la RTBF Radio (Pure FM et la Première) dans la Silicon Valley, à San Francisco. Je serai également rédacteur et journaliste pour plusieurs publications en ligne, parmi lesquelles Silicon-Valley.fr et FrenchMorning.com.  Une fois en poste, en place, sur place, d'autres portes s'ouvriront sans doute. Ou nous irons les forcer.

Vous m'entendrez le jeudi à 14h30 sur Pure FM dans Plastic Planet. Le titre de ce rendez-vous était gagné d'avance, "Californication". Je devrais également être présent dans Matin Première. Confirmation imminente.

Et puis ce blog sera sans doute l'occasion de décrire installation, impressions, découvertes, miracles et déconvenues. Écrire est vital pour moi, comme pour un autre Belge exilé, Vincent Battaglia et son comparse californien Michaël Uyttersprot.

Les réseaux sociaux nous ont arraché à nos cahiers de notes. Il est sans doute sage d'apprendre à communiquer sans la prison de l'instantané, sans le bruit de fond. En se dérobant à l'oeil indiscret de la sociabilité virtuelle obligatoire. En coupant l'accès aux commentaires, mais pas au partage.

Dans quelques jours, je ne serai plus inscrit dans les registres de ma commune d'Uccle. J'écouterai le journal belge du soir en prenant mon petit-déjeuner. Ces derniers jours sont agités, mais l'administration belge est plutôt bien organisée. Il y aurait tant à dire sur les raisons qui motivent ce départ: inconscientes, sentimentales, culinaires, politiques, curieuses, fiscales. Du besoin d'espace. Du Pacifique, aussi. Le mercredi 18, ce sera l'heure du grand voyage, sans billet retour. L'aventure peut commencer. Je ne suis pas sûr d'avoir fait le bon choix. Je reste free-lance, ma liberté de mouvement en dépend.  L'instinct me guide. Jusqu'ici, il ne m'a pas (trop) égaré.

J'ai hâte de retourner sur les bancs de l'école de la vie. 

Cédric :p

Ceux qui souhaitent me contacter peuvent le faire par courriel (mon adresse n'a pas changé).

PersonnelCedric Godart